peindre_ou_faire_l_amour.jpg
4

Film doux et lent explorant les désirs et les sentiments de deux couples voisins, en pleine campagne.
Si le film s’alourdit parfois de quelques tics qui dérangent (certains dialogues, très figés, ou encore l’utilisation un peu forcée de la musique, de Brel en particulier), il en reste néanmoins un style très marqué, une lumière parfois magnifique, et un regard neuf, respectueux et sensible sur les personnages.

Sabine Azéma resplendit, Daniel Auteuil se sort bien de ce rôle qui aurait très bien pu être ingrat, Sergi Lopez impeccable, comme d’habitude.

Beau mais un peu d’ennui…

Parcourez d’autres billets :