OliverTwist.jpg
4

Illustration assez dynamique du roman de Dickens, avec un grand soin des décors et un casting très à la hauteur (Ben Kingsley est assez marquant dans son rôle de Fagin). Le regard de Polanski, tout en restant fidèle à l’Å“uvre originale, reste attaché à ses angoisses, comme le prouvent ces scènes pesantes et stressantes d’enfermement, de poursuites dans des ruelles terriblement sombres. On a même, à travers un certain sens du suspense et une échappée sur les toits, un petit arrière-goût de Frantic.

Malheureusement un peu long, le film s’oublie finalement assez vite – la preuve 🙂

Parcourez d’autres billets :