atonement.jpg
3_5

Je n’aime pas trop Keira Knightley et j’avais un gros a priori sur James McAvoy, ce n’est donc qu’après avoir lu des avis très élogieux sur le film que j’ai consenti à y aller.

Agacement devant la mise en scène ostentatoire et creuse (les articulations autour des sons de machines à écrire, les transitions, je DETESTE tout ça). Mais je suis intriguée par ce petit bout d’actrice blonde qui joue la jeune Briony. Le personnage est trouble et provoque un certain malaise : j’aime assez. Je découvre que James McAvoy est un très bon acteur. Je me confirme que Keira Knightley porte très bien ses vêtements mais ne sait toujours pas trop jouer quand même.

J’attendrai le retour de Briony pour être de nouveau happée. La partie « guerre » m’ennuie, le fameux plan-séquence si loué ici et là me semble atrocement plat. Romola Garaï en revanche me fascine. Elle aussi a ce visage que l’on peut à la fois adorer et détester.

Et puis, c’est la toute fin qui finalement me touchera le plus et me donnera l’envie de lire le livre (bientôt terminé). Même si je trouve que la mise en abyme ne fonctionne pas tout à fait à l’écran, là où elle est beaucoup plus riche et subtile dans le roman.

En bref, lisez plutôt Expiation de Ian McEwan (Atonement en VO), car le film n’apporte vraiment pas grand-chose.

Parcourez d’autres billets :