yuma.jpg
4_5

Film maîtrisé, personnages habités (Christian Bale, mais surtout Ben Foster et Russell Crowe) : de l’ouest classe et un peu rugueux, comme on l’aime.

Les scènes s’enchaînent parfaitement, Ben Foster est une des apparitions les plus marquantes de cette année, Russell Crowe interprète avec nonchalance ce personnage qui est, selon ses propres dires, « un vrai pourri ».

C’est peut-être un peu pourquoi la toute fin passe aussi mal, rachetant inutilement une morale qui n’avait pas lieu d’être.
Pauvre Charlie…

Parcourez d’autres billets :