1

Infiltration d’une reporter et de son caméraman au sein d’une équipe de pompiers qui va se retrouver enfermée dans un immeuble où sévissent d’étranges créatures.

Pour résumer, comment faire rien avec pas grand-chose.

Les moyens utilisés, la caméra à l’épaule, le temps du récit, tout cela colle à la réalité et est censé nous faire peuuuuur, très peur.
De mon côté c’est réussi, mais plus par haut-le-coeur général (j’ai du mal avec les caméras à l’épaule pendant plus de 5 minutes) qui m’a simplement donné envie d’étriper tous ces gens, la journaliste en premier, avec son hystérie et ses cris face caméra.

Deux ou trois bons moments surnagent dans cette soupe, mais il y a un moment où ça va bien, quoi.

Parcourez d’autres billets :