hancock.jpg
3

Dommage, avec une idée de base pareille (un super-héros qui fait un peu n’importe quoi) on pouvait faire quelque chose de très chouette – une série par exemple.

Là, avec ses deux parties clairement délimitées (je ne peux pas en dire plus), le film peine à trouver son équilibre et sa cohérence. On a très vite un sentiment de trop-plein, malgré tout l’attachement que l’on peut porter à Will Smith ou à Jason Bateman… Certaines scènes fonctionnent, émeuvent même, mais l’ensemble est vraiment trop bancal.

Parcourez d’autres billets :