Mummy-Dragon-Emperor-48.jpg
0_5

Ce film représente pour moi la lie de la médiocrité, en fait. Même 10000 était plus amusant dans le genre.

Bref, là on a des acteurs endives (Brendan Fraser, que je n’avais quasiment jamais vu jouer, mais une tête de veau et une voix de veau, c’est pas possible à ce point ; Maria Bello a juste l’air d’une vieille Kate Beckinsale ; et le fils, vaguement intéressant en version décoiffée dans sa première scène, se transforme ensuite en Fraser miniature, c’est à dire en chicon mal cuit), dans un scénario écrit avec les pieds (merci les répliques humoristiques pourries dans les scènes d’action, je croyais que c’était interdit, de nos jours), avec quelques touches de racisme passif, une sacrée dose de pro-NRA cachée, un bon zeste de misogynie (la fille n’a droit à aucun rôle décisif dans l’action, évidemment, et la fin de Michelle Yeoh, dans le genre, est absolument honteuse).

Le tout long comme Ben-Hur, j’ai cru que jamais ça ne finirait, jamais, jamais.

Les yétis ressemblent aux tigres maléfiques de 10000 en version blancs, et leur cri de victoire avec geste « yeah » de footballeur américain, c’est du pire mauvais goût. J’aurais aimé en rire, mais en fait je trouve que ça n’a même pas la classe d’être un vrai navet.

Je retiens une chose : la levée de l’armée des morts par Michelle, mais bon je dois dire que je suis tout à fait partiale quand il s’agit d’armée de morts.

Parcourez d’autres billets :