5

Ben Stiller et son acolyte Justin Theroux ont écrit là une bien bonne parodie des blockbusters hollywoodiens, versant « films de guerre ». Fourmillant de détails hilarants, le meilleur est peut-être encore la série de fausses bande-annonces qui précède le film à proprement parler, depuis la comédie grasse au drame crypto-gay, c’est un régal et c’est réalisé avec beaucoup de talent.

Comme tout le monde, je saluerai évidemment le travail de Robert Downey Jr, absolument génial dans la peau de l' »hyper-acteur » Kirk Lazarus. Une interprétation de haute volée. Les autres ne sont pas en reste d’ailleurs.

Mon plus gros coup de cœur est en fait pour un invité surprise, que je ne dévoilerai pas ici, même si le secret est probablement quelque peu éventé depuis.
A sa première apparition, il y a eu ces fantastiques microsecondes de flottement : « Je connais ce type, qui c’est déjà, qui c’est ? » Puis, le délice de voir que ce n’est pas « un » type, c’est… lui. Là encore, c’est une performance que je trouve absolument incroyable. Cet acteur nous a pourtant montré plusieurs fois par le passé combien il pouvait être excellent (et médiocre, aussi), mais là, dans un registre tout autre, j’ai été absolument épatée. J’ai découvert aussi, pendant la dernière séquence (très justement centrée sur lui, bien qu’il soit un personnage très secondaire), sa capacité à jouer, avec énormément de talent, avec son corps, même déformé par les costumes et les maquillages. Chapeau.

Parcourez d’autres billets :