WARNING : passez votre chemin si vous vous attendez à un billet d’analyse expert sur le sujet des Oscars !
Je n’ai jamais été très passionnée par cette cérémonie et par ces prix, contrairement à la plupart de mes amis cinéphiles qui suivent les tendances depuis l’été précédent, qui font leurs pronostics soigneusement chaque année, et qui passent une nuit blanche en luttant pour trouver un flux de diffusion de la cérémonie, pour pouvoir la suivre en direct.

Je ne peux pas trop expliquer pourquoi ça ne m’intéresse pas plus que ça, mais c’est un peu comme le box-office : je n’arrive pas à m’y intéresser et je n’arrive pas à retenir quoi que ce soit sur le sujet. Demandez-moi qui a gagné l’an dernier, je ne suis pas sûre de pouvoir vous répondre.
Jusqu’à hier et cette affreuse 32ème cérémonie des César, j’aurais ajouté que j’ai vraiment du mal avec le show à l’américaine que tout le monde semble encenser chaque année ; je trouve que la cérémonie des Oscars est assez pénible à suivre, même si « carrée » et « spectaculaire », et je déteste la manière dont les gagnants sont « coupés » par la musique qui leur indique que, c’est bon, on les a trop entendus. Évidemment, c’était jusqu’à hier et à cette soirée des César où les sketchs duraient de très longues (et souvent embarrassantes) minutes mais où la plupart des discours de remerciements ont été coupés avec le plus grand manque de respect par le présentateur ou le président. [Suite et fin de la parenthèse César : cela dit, je n’ai jamais fait partie de ceux qui râlaient parce que les remerciements sont trop longs, parce que les interventions des intermittents ou d’autres militants sont pénibles. J’ai toujours trouvé qu’il se passait de belles choses parfois pendant ces moments un peu hors-cadre. Mais à force de dire « Les César c’est horrible, c’est trop sérieux, c’est français, on ne sait pas faire, on s’ennuie, marre des intermittents », le public a aussi tendu la perche vers cet espèce d’esprit faussement irrévérencieux qui fait que tout se cache derrière un second degré où toute sincérité et toute prise au sérieux sont condamnées. Je ne sais pas quel positionnement ils devraient adopter l’année prochaine, mais pitié, tout sauf ça…]

Du coup, je vais vous indiquer pour chaque catégorie mon « vote » (si je votais, évidemment), et aussi mon pronostic, qui généralement m’intéresse moins, mais bon, je me plie au jeu général !
J’ajoute quand même, car je ne peux pas ne pas le faire, en fin de ce long préambule, que l’absence totale de Cloud Atlas est incompréhensible à mes yeux, au moins dans quelques catégories techniques. Je ne vais pas vous dire à quel point j’aurais voté pour lui dans telle ou telle catégorie (ça serait à peu près aussi malin que les commentaires des recettes de Marmiton « Je né pa mi de crème ni de carotte mais g remplacer par du jambon, tré bonne recete merci »).
Mais bon, j’enfonce une porte ouverte en rappelant que les nominations (et les victoires) aux Oscars sont surtout une histoire de producteurs bien introduits et habiles en promotion – à ce jeu-là les Weinstein restent les champions hors-classe. Du coup, je n’arrive pas à trouver du sens à tout cela, je me force ; mais j’ai vraiment du mal.
Bref, c’est parti !

  • Meilleur film :
    Les Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin
    Happiness Therapy de David O. Russell
    Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow
    Lincoln de Steven Spielberg
    Les Misérables de Tom Hooper
    L’Odyssée de Pi d’Ang Lee
    Amour de Michael Haneke
    Mon vote : Django Unchained de Quentin Tarantino
    Mon pronostic : Argo de Ben Affleck

Je n’ai pas vu Amour, toujours pas, c’est donc la grande inconnue dans mon jugement (pour mon vote, pas pour mon pronostic…) Je n’ai pas vu non plus Les Misérables, et n’ai aucune intention de le faire, et enfin, j’ai aussi raté Argo, que j’avais pourtant plus ou moins prévu d’aller voir. Je le rattraperai, d’autant plus s’il gagne l’Oscar – la probabilité est quand même très grande.
Je vote pour le film que j’ai préféré parmi les autres, donc ; je ne sais pas si j’aurai l’occasion d’écrire un billet sur Django Unchained mais c’est vraiment le film que j’ai pris le plus de plaisir à voir en début d’année, et même si, comme souvent chez Tarantino, c’est surtout du plaisir immédiat et instantané (ce qui est déjà une grande qualité), je trouve aussi que le film n’a pas totalement disparu de mon esprit.

  • Meilleur réalisateur :
    David O. Russell pour Happiness Therapy
    Mon vote : Ang Lee pour L’Odyssée de Pi
    Mon pronostic : Steven Spielberg pour Lincoln
    Michael Haneke pour Amour
    Benh Zeitlin pour Les Bêtes du sud sauvage

La catégorie amusante puisque Ben Affleck n’y est pas nommé pour Argo, alors qu’il a raflé Golden Globes, BAFTA et compagnie. Qui, alors ? Le respecté Steven Spielberg (que j’adore, mais ce serait quand même pour l’un de ses films les plus barbants…), le poussé-par-les-Weinstein David O. Russell, qui a pourtant lui aussi fait beaucoup mieux par le passé ? Mon vote va à Ang Lee, car je trouve la mise en scène de L’Odyssée de Pi assez somptueuse, et plus ambitieuse que celle des autres. Je n’ai pas beaucoup aimé Les Bêtes du sud sauvage mais la mise en scène m’a vraiment gênée, donc non.

  • Meilleur acteur :
    Mon pronostic : Daniel Day-Lewis pour Lincoln
    Denzel Washington pour Flight
    Hugh Jackman pour Les Misérables
    Bradley Cooper pour Happiness Therapy
    Mon vote : Joaquin Phoenix pour The Master

Le peu que j’ai vu de la prestation de Hugh Jackman dans les extraits des Misérables me semble honorable mais pas oscarisable. En revanche, je n’ai pas vu Flight mais j’ai l’impression que Denzel Washington y est très bon – mais de là à voter pour lui sans l’avoir vu… Je tranche du coup pour Joaquin Phoenix, qui est complètement FOU, et dont la prestation dans The Master est parfois à la lisière de l’insupportable, mais au moins on a une vraie proposition de jeu. Il n’a hélas, je pense, aucune chance de gagner, face à Day-Lewis que j’aime bien mais inintéressant au possible dans Lincoln.

  • Meilleure actrice :
    Naomi Watts pour The Impossible
    Mon vote : Jessica Chastain pour Zero Dark Thirty
    Jennifer Lawrence pour Happiness Therapy
    Mon pronostic : Emmanuelle Riva pour Amour
    Quvenzhané Wallis pour Les Bêtes du Sud Sauvage

Je devrais pronostiquer Jennifer Lawrence, qui a gagné beaucoup de prix pour ce rôle, que tout le monde adore (y compris moi), et qui est bien poussée par les Weinstein. Mais c’est comme ça, je tente Emmanuelle Riva, dont je n’ai pourtant pas vu la performance. Jennifer Lawrence est une excellente actrice que j’adore, mais j’aurais préféré qu’elle gagne pour autre chose. Je vote en revanche pour Jessica Chastain car elle est une autre de mes chouchoutes, et de toutes les prestations citées je trouve que c’est la seule qui soit suffisamment au niveau. J’adore Naomi Watts mais elle est ici nommée uniquement pour son rôle un peu salissant (où elle est très bien, mais bon, elle est capable de tellement plus subtil…) ; quant à Quvenzhané Wallis, je trouve que cette nomination sort de nulle part.
Si Jennifer Lawrence gagne, je serai quand même contente, et j’espère qu’elle nous fera un joli discours.

  • Meilleur second rôle masculin :
    Mon vote et mon pronostic : Christoph Waltz pour Django Unchained
    Phillip Seymour Hoffman pour The Master
    Robert De Niro pour Happiness Therapy
    Alan Arkin pour Argo
    Tommy Lee Jones pour Lincoln

Je crois que tous les nommés ici ont déjà eu un Oscar… J’ai hésité à pronostiquer Tommy Lee Jones car son Oscar remonte à 1994 (pour Le Fugitif), et que dans Lincoln il joue un rôle moralement oscarisable… Mais j’ai envie de croire en Christoph Waltz, même si son Oscar est tout récent, et même si ce rôle est plus un premier rôle qu’un second. Car lui aussi a la morale de son personnage pour lui, avec un petit surplus de « couches » à jouer que son confrère. Un petit mot en passant sur Leonardo Di Caprio, qui, pour le même film, aurait mérité lui aussi (et depuis longtemps) au moins une nomination… Mais que veux-tu Leo, même avec des dents pourries tu restes trop joli pour être oscarisé… La joliesse oscarisée, c’est pour les FILLES ! (Et Samuel L. Jackson aussi aurait mérité sa place ici. Mais bon. J’ai dit, j’arrête l’esprit Marmiton).

  • Meilleur second rôle féminin :
    Jacki Weaver pour Happiness Therapy
    Helen Hunt pour The Sessions
    Mon pronostic : Anne Hathaway pour Les Misérables
    Sally Field pour Lincoln
    Mon vote : Amy Adams pour The Master

Je n’aime pas Anne Hathaway, je la déteste presque, mais je reconnais que parfois elle s’en sort bien. Je vote évidemment pour Amy Adams, non seulement parce que je l’adore depuis longtemps, mais surtout parce que je pense qu’elle est la meilleure de cette catégorie.

  • Meilleur scénario original :
    Flight par John Gatins
    Mon vote : Django Unchained par Quentin Tarantino
    Zero Dark Thirty par Mark Boal
    Amour par Michael Haneke
    Mon pronostic : Moonrise Kingdom par Wes Anderson et Roman Coppola

Là on arrive aux catégories pour lesquelles, pour faire des pronostics corrects, je devrais lire quelques articles sur le sujet. Mais l’envie me manque, je vais donc répondre selon mon instinct – généralement pourri. J’ai beaucoup aimé Moonrise Kingdom donc mon pronostic est presque un vote n°2.

  •  Meilleur scénario adapté :
    Lincoln par Tony Kushner
    Mon vote : L’odyssée de Pi par David Magee
    Mon pronostic : Argo par Chris Terrio
    Happiness Therapy par David O. Russell
    Les bêtes du Sud Sauvage par Lucy Alibar et Benh Zeitlin

Je n’ai pas lu le livre de Yann Martel, donc je ne peux pas réellement juger du travail d’adaptation de l’Histoire de Pi, mais j’aime la façon dont le scénario est construit…

  • Meilleur film en langue étrangère :
    Mon vote et mon pronostic : Amour (Autriche)
    No (Chili)
    War Witch (Canada)
    A Royal Affair (Danemark)
    Kon Tiki (Norvège)

Je n’ai vu aucun film de cette catégorie, j’en suis désolée.

  • Meilleur film d’animation :
    L’Étrange pouvoir de Norman de Sam Fell and Chris Butler
    Mon pronostic : Frankenweenie de Tim Burton
    Les Mondes de Ralph de Rich Moore
    Mon vote : Rebelle de Mark Andrews and Brenda Chapman
    Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout de Peter Lord

Pas très sûre ici non plus, car je ne connais pas bien la réception de ces films Outre-Atlantique. Il me semble hélas peu probable que Rebelle gagne, même si à mes yeux il le mériterait largement.

  • Meilleure musique :
    Mon vote : Mychael Danna pour L’Odyssée de Pi
    Mon pronostic : Alexandre Desplat pour Argo
    Dario Marianelli pour Anna Karenine
    Thomas Newman pour Skyfall
    John Williams pour Lincoln

J’adore ce que fait Desplat généralement, et il est abonné aux victoires, mais je ne connais pas la BO d’Argo. Je vote donc pour celle que j’ai préférée (celle de John Williams est, je trouve, assez honteusement plate et auto-plagiée).

  • Meilleure chanson originale :
    Mon pronostic : Suddendly (Les Misérables)
    Mon vote : Skyfall (Skyfall)
    Everybody Needs A Best Friend (Ted)
    Before my time (Chasing Ice)
    Pi lullaby (L’Odyssée de Pi)

En fait, peut-être que Skyfall peut gagner, mais Les Misérables étant généralement assez appréciés… je doute !

  • Meilleure photographie :
    Roger Deakins pour Skyfall
    Janusz Kaminski pour Lincoln
    Seamus McGarvey pour Anna Karenine
    Mon vote et mon pronostic : Claudio Miranda pour L’Odyssée de Pi
    Robert Richardson pour Django Unchained

Je n’en sais rien, mais j’ai envie de croire que l’éventuel seul Oscar de L’Odyssée de Pi soit celui-là…

  • Meilleurs décors :
    Anna Karenine
    Le Hobbit : Un voyage inattendu
    Mon pronostic : Lincoln
    Les Misérables
    Mon vote : L’Odyssée de Pi

Niveau décors, je trouve que c’est un peu la misère. Vote et pronostic par défaut (mais l’île des suricates de Pi a fait pencher la balance)

  • Meilleur montage :
    Mon pronostic : Argo
    Happiness therapy
    Lincoln
    L’Odyssée de Pi
    Mon vote : Zero Dark Thirty

Le montage de Zero Dark Thirty est vraiment très bon (moins que celui de Cloud Atlas ou de The Master, mais… chut, on a dit.)

  • Meilleur mixage sonore :
    Argo
    Lincoln
    Mon pronostic : Les Misérables
    Mon vote : L’Odyssée de Pi
    Skyfall

Généralement un film musical a plus de chances de remporter les catégories du son… C’est crétin, mais c’est comme ça…

  • Meilleur montage sonore :
    Mon pronostic : Argo
    Mon vote : Django Unchained
    L’Odyssée de Pi
    Skyfall
    Zero Dark Thirty

Je ne suis pas sûre d’avoir les armes pour juger clairement cette catégorie…

  • Meilleurs effets visuels :
    Avengers
    Blanche-Neige et le chasseur
    Mon pronostic : Le Hobbit : Un voyage inattendu
    L’Odyssée de Pi
    Mon vote : Prometheus

Incertitude totale, car Le Hobbit en a décontenancé plus d’un avec son HFR 3D 48 images par seconde. J’ai hésité pour ma part entre Prometheus et Avengers, que je placerais presque à égalité.

  • Meilleur maquillage :
    Hitchcock
    Mon pronostic et mon vote : Le Hobbit : Un voyage inattendu
    Les Misérables

Encore par défaut, sans conviction, avec l’idée de « donnons des récompenses mineures au Hobbit, histoire de ».

  • Meilleurs costumes :
    Mon pronostic : Anna Karenine
    Blanche-Neige et le chasseur
    Mon vote : Django Unchained
    Lincoln
    L’Odyssée de Pi

Mouais, pourquoi pas Anna Karenine car le plus grand talent de Keira Knightley est de savoir porter et mettre en valeur les costumes..

Enfin, pour toute les catégories suivantes, je joue la carte de « faisons des pronostics avec les trucs dont on a vaguement entendu parler » (et les vrais votants font sûrement pareil) :

  • Meilleur documentaire :
    5 Broken Cameras de Emad Burnat et Guy Davidi
    The Gatekeepers de Dror Moreh, Philippa Kowarsky et Estelle Fialon
    How to Survive a Plague de David France et Howard Gertler
    The Invisible War de Kirby Dick et Amy Ziering
    Mon pronostic : Sugar Man de Malik Bendjelloul et Simon Chinn
  • Meilleur court métrage documentaire :
    Inocente de Sean Fine et Andrea Nix Fine
    Kings Point de Sari Gilman et Jedd Wider
    Mondays at Racine de Cynthia Wade et Robin Honan
    Open Heart de Kief Davidson et Cori Shepherd Stern
    Mon pronostic : Redemption de Jon Alpert et Matthew O’Neill
  • Meilleur court métrage :
    Asad de Bryan Buckley et Mino Jarjoura
    Mon pronostic : Buzkashi Boys de Sam French et Ariel Nasr
    Curfew de Shawn Christensen
    Death of a Shadow de Tom Van Avermaet et Ellen De Waele
    Henry de Yan England
  • Meilleur court métrage animé :
    Adam and Dog de Minkyu Lee
    Fresh Guacamole de PES
    Head Over Heels de Timothy Reckart et Fodhla Cronin O’Reilly
    Maggie Simpson in « The Longest Daycare »Â de David Silverman
    Mon pronostic : Paperman de John Kahrs

Et voilà. Les Oscars, c’est ce dimanche, dans la nuit de dimanche à lundi pour nous autre Européens. Je ne la suivrai pas en direct, donc, mais je suis sûre que vous trouverez moult sites à suivre et autres Twitter à surveiller !

Parcourez d’autres billets :